fbpx
dimanche, juillet 12, 2020

Les 5 conseils pour gérer votre trésorerie simplement et efficacement

Accueil Comptabilité Les 5 conseils pour gérer votre trésorerie simplement et efficacement

Les 5 conseils pour gérer votre trésorerie simplement et efficacement

La gestion de trésorerie est un des éléments principaux qui détermine la réussite d’une entreprise. Beaucoup de dirigeants d’entreprise en sont conscients et pourtant les difficultés de trésorerie persistent dans de nombreuses entreprises.

Nous sommes persuadés que vous pouvez vous prévenir de ces difficultés de trésorerie. Voici 5 conseils pour reprendre le contrôle de votre trésorerie et ne plus vous laisser dérouter par des imprévus liés à votre trésorerie. 

  1. Établissez un budget prévisionnel de trésorerie
  2. Mettez en place un suivi de trésorerie automatisé
  3. Surveillez les règlements de vos clients
  4. Établissez des indicateurs clés
  5. Anticipez les potentielles difficultés 
Image de couverture modifiée issue de : People vector created by pch.vector – www.freepik.com » target= »_blank » rel= »noreferrer noopener »>m

1. Établissez un budget prévisionnel de trésorerie

Pour gérer votre trésorerie efficacement, vous devez tout d’abord réaliser un budget de trésorerie. C’est la première étape essentielle car vous comprendrez que sans budget il est compliqué de suivre votre trésorerie et de savoir où vous en êtes.

Pour réaliser ce budget, nous vous conseillons d’utiliser un plan de trésorerie prévisionnel. Parfois aussi appelé tableau de trésorerie. Cela prend la forme d’un tableau Excel dans lequel vous aurez une vision de vos entrées et sorties de trésorerie à la fois présentes et futures.

C’est un outil essentiel qui vous aidera à prendre des décisions et à tester plusieurs hypothèses par exemple d’investissement et d’embauche sans risquer d’être en rupture de trésorerie.

Pour construire ce tableau vous devrez tout d’abord vous tournez vers votre expert-comptable et lui demander les fichiers FEC de vos comptes annuels. Dans ces fichiers vous trouverez toute l’information concernant vos flux de trésorerie.

Dans un second temps, vous devrez listez tous vos encaissements et décaissements dans votre tableau. Puis il ne vous restera plus qu’à inscrire vos données dans le tableau. Cependant faites attention, vous devrez absolument actualiser ces données régulièrement en fonction de votre activité.  C’est un travail de suivi très fastidieux.

C’est pourquoi la seconde étape est l’établissement d’un suivi de trésorerie automatisé afin de gagner du temps.

2. Mettez en place un suivi de trésorerie automatisé

Le suivi de votre trésorerie doit se faire quasiment au jour le jour. En effet, de nombreux évènements peuvent bouleverser votre plan de trésorerie. Par exemple une de vos machines exige soudainement d’être réparé ou si vous avez une commande importante.

Cependant nous sommes bien au courant du fait que l’emploi du temps des dirigeants d’entreprise est souvent surchargé. Vous n’avez pas une heure par jour à consacrer au suivi de votre trésorerie.

C’est pourquoi plutôt que de saisir manuellement vos recettes et dépenses et de rapprocher celles-ci avec vos différents comptes bancaires. Nous vous conseillons d’automatiser votre suivi de trésorerie. En effet, suivre sa trésorerie à l’aide d’un fichier Excel peut se révéler assez complexe. De plus, chaque chiffre est recopié un par an ce qui accroît fortement le risques d’écart.

Choisissez la solution de l’automatisation ! Utilisez un logiciel de trésorerie comme TurboPilot. Vous pourrez réaliser des prévisions de trésorerie et avoir un seul calcul de votre solde de trésorerie prévisionnel puis réel. En effet la connexion en quelques clics de vos différents comptes bancaires vous permet d’avoir accès à vos flux de trésorerie quotidiennement.

3. Surveillez les règlements de vos clients

Dirigeants d’entreprise, vous êtes nombreux à expliquer que vos difficultés de trésorerie relèvent de paiements de clients en retard ce qui entraîne des décalages de trésorerie. 

Il faut donc absolument éviter les retards de paiement ou pire les factures impayées car cela peut mettre en danger toute votre trésorerie. Vos prévisions sont bien évidemment basées sur l’hypothèse que vos clients vont régler leurs factures.

Voici quelques conseils :

  • Soyez organisés, pour chaque nouveau client créer un dossier avec les coordonnées et les différents points de contacts pour pouvoir relancer facilement
  • Informez les clients de la date de l’échéance afin qu’ils se préparent de leur côté à vous payez à une date précise
  • Automatisez vos relances à une date avant l’échéance, « il vaut mieux prévenir que guérir »
  • Créer des alertes, recevez le montant des factures impayés par fourchette d’ancienneté (mensuellement par exemple)
  • Identifiez rapidement les clients qui sont des « mauvais payeurs » et prévoyez des relances particulières pour ces derniers
  • Proposez des délais de paiements clients. Cela vous permettre de créer de bonnes relations avec vos clients. Cependant sélectionnez vos meilleurs clients car vous ne pourrez pas vous permettre d’en accorder à tous vos clients.

4. Établissez les indicateurs clés

Pour suivre votre trésorerie il est essentiel d’avoir des indicateurs clés. Ces indicateurs vous informent sur la situation de votre trésorerie et vous permettent de réagir très rapidement en cas de problème.

Les 4 indicateurs essentiel à prendre en considération dans le cadre de la gestion de trésorerie sont :

  • Votre chiffre d’affaires ;
  • Votre marge ;
  • Vos soldes intermédiaires de gestion (à confronter avec votre budget de trésorerie prévisionnel et vos chiffres de l’année précédente).

Grâce au suivi de trésorerie vu au préalable vous aurez accès à tous ces indicateurs. Les regarder régulièrement vous permettra de déceler une anomalie très rapidement et d’être en mesure d’agir. Par exemple si vous avez besoin d’un financement, il sera toujours plus facile d’en demander un si vous n’êtes pas encore dans le rouge et si vous avez anticipé la situation. Cela vous permettra aussi de prendre des mesures pour anticiper. Vous pourrez relancer vos clients en retard, décaler le paiement d’une facture auprès de vos fournisseurs etc. 

Notre conseil: Le suivi de votre trésorerie est essentiel car il doit vous permettre de réagir très tôt si vous décelez la moindre difficulté. Demandez directement conseil à votre expert-comptable et précédez votre banquier il vous en sera reconnaissant.

5. Anticipez les potentielles difficultés

La trésorerie est l’élément déterminant de la prospérité de votre entreprise. En effet pour croître il faut bien sur des clients mais aussi des investissements et de la main d’œuvre. Bien gérer votre trésorerie vous permettra d’accélérer votre croissance tout en étant rentable.

Pour prendre les bonnes décisions vous devez simuler des hypothèses. Par exemple simuler l’impact de l’embauche d’un nouvel employé sur votre trésorerie à long terme. Ou de l’achat d’une nouvelle machine. Cela vous permettra de croître en toute sérénité.

Nous vous conseillons de réaliser plusieurs hypothèses différentes afin de les comparer et de prendre la meilleure décision possible. 

Voici un exemple de simulation de différentes hypothèses réalisé grâce à l’outil TurboPilot:

Rita Nazarian
Rita Nazarian
Je m'occupe du marketing stratégique et partenariats chez iPaidThat, j’organise des partenariats d’affiliation et des échanges de visibilité avec d’autres entreprises. Je me charge aussi d’organiser divers événements: pop-ups, afterworks, petit-déjeuner, pour promouvoir iPaidThat auprès du plus grand nombre. Je rejoins aussi l’équipe commerciale lors des salons et pour les calls. En parallèle j'étudie le « International Brand Management and Marketing » en MBA. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail: rita@ipaidthat.io

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager