mardi, mars 31, 2020

Qu’est-ce que la comptabilité analytique ?

Accueil Comptabilité Qu’est-ce que la comptabilité analytique ?

Qu’est-ce que la comptabilité analytique ?

Qu’est-ce que la comptabilité analytique ? En avez-vous réellement besoin ?

Véritable outil de pilotage et de gestion d’entreprise, la comptabilité analytique issue de la comptabilité générale permet d’identifier et de valoriser les éléments qui constituent vos coûts de fonctionnement. Autant dire qu’elle peut devenir un outil financier puissant pour développer votre chiffre d’affaires.

Prêt(e) à rentrer dans les détails ? Laissez-vous guider par notre analyse.

Définition

La comptabilité analytique est un ensemble de traitement annexe des données financières qui prend ses sources dans la comptabilité générale. Elle permet notamment d’expliquer et de mettre en valeur une vue plus détaillée des produits, des postes, des ateliers, des centres de décision et des activités de votre structure.

Essentielle, elle est le plus couramment utilisée par les moyennes et grandes entreprises comme un outil de pilotage stratégique. Avec son utilisation, les pouvoirs dirigeants et les experts financiers peuvent ainsi identifier précisément les différents coûts liés aux fonctions de chaque intervenant de l’entreprise et discerner les zones de performance.

Découvrez la solution iPaidThat pour simplifier et automatiser votre comptabilité !

Les différents modes de calcul utiles pour votre entreprise

Il existe plusieurs méthodes pour calculer les coûts en comptabilité analytique. Les plus connues étant les suivantes :

  • La méthode des coûts complets repose sur la différence entre les charges directes et indirectes. Elle permet d’expliquer le résultat généré sur l’exercice en rapprochant les produits fabriqués ou vendus et leur coût de revient.
  • La méthode des coûts partiels repose sur la différence entre les charges fixes et les charges variables. Cette méthode a l’avantage de déterminer le seuil de rentabilité de l’entreprise.
  • La méthode du direct costing est principalement utilisée par les entreprises qui vendent des produits multiples ou qui exercent plusieurs activités.
  • La méthode ABC (ou coûts par activité) est une technique qui repose sur la notion de valeur. L’entreprise est découpée par activités et non par fonctions ou par produits.
  • La méthode des coûts cibles a pour objectif de maximiser la satisfaction du client.

Vous avez encore des doutes sur son utilité ?

Ainsi, à l’inverse de la comptabilité générale, qui synthétise la situation financière de l’entreprise, la comptabilité analytique permet à l’entreprise de :

  • avoir une meilleure connaissance des dépenses engagées ;
  • obtenir des informations plus pertinentes ;
  • déterminer les bases d’évaluation de certains éléments du bilan comptable ;
  • concevoir des prévisions budgétaires et d’en expliquer les écarts ;
  • orienter les dirigeants dans leur prise de décision ;
  • améliorer les performances de l’entreprise ;
  • fournir les éléments de coûts pouvant faciliter la fixation des prix de vente ou l’élaboration des devis ;
  • établir des prévisions de charges et de produits ;
  • réaliser des comparaisons entre périodes et entre firmes concurrentes.

Elle vous permettra d’atteindre plus facilement vos objectifs et d’optimiser vos ressources et moyens pour y parvenir.

Passez à l’action !

Mettre en place une comptabilité analytique au sein de son entreprise est une vraie démarche de projet, et de ce fait, repose sur l’implication de tous les acteurs de l’établissement.

Pour mettre rapidement cette nouvelle méthode de travail, tenez compte de ces quelques points :

  • Assurez-vous que le système d’information dont vous disposez actuellement vous permettra de ventiler toutes vos charges jusqu’à l’objet de coût ;
  • trouvez des catégories génériques homogènes ;
  • identifiez le sens analytique (l’utilité) de l’objet de coût ;
  • choisissez le ou les axe(s) pour construire l’ossature analytique ;
  • arrêtez un modèle de comptabilité analytique à déployer ;
  • veillez à la déclinaison matérielle et effective de la méthode et de ses outils ;
  • définissez un groupe de pilotage ;
  • associez immédiatement les différents acteurs qui seront de près ou de loin concernés par le mécanisme de l’analytique ;
  • faites s’exprimer les acteurs sur les objectifs et le modèle de comptabilité analytique à mettre en place ;
  • donnez un rythme clair et soutenu à la démarche ;
  • assurez-vous de la participation constante des acteurs décisionnaires de l’établissement.

Aujourd’hui, la gestion analytique est devenue un élément incontournable de pilotage d’activité et s’inscrit dans une logique de performance globale par les instances de décision. Elle est un support pertinent pour calculer, connaître, analyser et expliquer les différents coûts de l’entreprise.

Vous sentez-vous prêt(e) à passer à l’action ? Si oui, essayez iPaidThat, c’est gratuit !

Raphael Alapini
Raphael Alapini
J'ai toujours aimé manier la langue française. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire et une licence de Lettres Modernes et Communication en Sorbonne, j'ai intégré un master Marketing et "Brand Content" dans une école de publicité. Depuis septembre, je mets à profit mes compétences littéraires en qualité de Content manager en alternance chez iPaidThat. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail : raphael@ipaidthat.io. 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager