Les digital nomad travaille en voyageant

Les « digital nomad » ou nomades digitaux sont les explorateurs de notre temps. Armés d’un ordinateur, d’un téléphone portable, et d’une connexion Wi-Fi, ils ont fait le pari de travailler depuis le monde entier sans jamais s’installer nulle part. Entre voyage et productivité, enquête sur ces travailleurs d’un genre nouveau.

Qui sont les « digital nomad » ?

L’expression nomade digitale associe deux mots en apparence paradoxaux mais qui s’imbriquent ici dans une parfaite complémentarité. D’un côté, le terme nomade qui désigne quelqu’un qui n’a pas d’habitation fixe. De l’autre, le terme digital qui désigne tout ce qui a trait au numérique. En d’autres termes, le nomade digital est celui qui utilise des outils numériques pour pouvoir travailler depuis les 4 coins du globe.

Loin de la vision utopiste que l’on pourrait avoir de ce mode de travail, le « digital nomad » ne passe pas son temps sous les cocotiers avec un cocktail à la main. Comme ses homologues sédentaires, le nomade est soumis à des exigences de résultats et de productivité. Il doit aussi jongler avec un emploi du temps surchargé. Néanmoins, son statut lui permet de vivre et de travailler dans des endroits incroyables et de connaître une expérience unique tout en pratiquant le métier qu’il aime. Mais avant d’analyser les avantages et les inconvénients de ce statut, voyons comment il est possible de devenir un nomade digital.

Comment devenir un « digital nomad »?

Il existe 3 façons de partir sur les routes tout en gardant une situation plus ou moins stable:

  • Travailler en freelance: Etre un nomade digital, c’est être en recherche de liberté, et c’est exactement ce que propose le statut de freelance. En effet, ce statut rend inexistante toute relation de subordination entre l’individu et la société qui l’emploie. Il est seul décisionnaire des missions qu’il accepte et donc de l’organisation de son temps de travail. Si vous avez du mal à démarrer, tournez-vous vers des sites spécialisés comme Freelancer.com qui vous aideront à trouver des offres d’emploi et à vous créer un réseau.
  • Devenir auto-entrepreneur: Monter sa propre entreprise est aussi une possibilité pour prendre son indépendance et partir à l’étranger. Un large panel d’opportunité s’offre à vous pour choisir vos domaines d’expertise. C’est justement là que se trouve la difficulté, toutes les activités ne sont pas propices au travail nomade. Par exemple, tous les projets qui nécessitent d’engager du personnel seront difficilement gérable. En revanche, c’est l’occasion rêvée pour travailler en solo ou avec votre compagnon de voyage.
  • Opter pour le télétravail: Si vous voulez vous assurer une stabilité financière et la sécurité de l’emploi même sur la route, le télétravail est une option intéressante. Vous êtes rattaché à un employeur dans votre pays d’origine et vous acceptez les missions qu’ils vous proposent. Contrairement aux deux catégories précédentes, vous n’êtes plus totalement libre de tous vos choix. En revanche, vous avez la certitude d’avoir des rentrées d’argent régulières. Comment obtenir ce statut ? Négociez avec votre employeur actuel, vous pourrez peut-être le convaincre en jouant sur son ouverture d’esprit et une promesse de résultats. Le plus important c’est d’avoir confiance en son projet et de le défendre avec conviction.

Maintenant que vous avez obtenu le statut de “digital nomad”, l’aventure commence ! On vous donne quelques conseils pour faire de cette belle opportunité une expérience hors du commun.

Les “digital nomad” entre aventure et travail

Pour pérenniser son statut, le nomade doit trouver son rythme de travail et le faire coïncider avec ses envies de découverte. Voici les qualités importantes pour réussir :

Soyez disciplinés

Devenir nomade digitale ne représente pas une autorisation à travailler moins, en vérité, et surtout au début, vous travaillerez surement plus qu’un employé du bureau lambda. En effet, pour vous assurer des revenus et garder vos clients, vous allez devoir être efficace et productif. A chaque mission menée à bien, vous justifiez votre statut et sécuriser votre emploi. La difficulté ? En plus des distractions numériques incessantes qui mettront à rude épreuve votre concentration s’ajoutent des distractions… particulières. Visiter un musée, aller à la plage, faire de la randonnée, s’initier au surf, vos envies de découvertes seront surement très présentes, ne les réprimez pas ! Pour les gérer au mieux, imposer vous des deadlines professionnels et prévoyez les activités divertissantes que vous ferez ensuite. Cela vous poussera sûrement à fournir un travail intense sur des plages horaires définies, pour pouvoir ensuite profiter du pays ou vous êtes. 

bannière-bleu-blog

Soyez flexibles

Les modalités liées au voyage vous demanderont de vous adapter aux situations dans un moins deux cas:

Le décalage horaire

Les différences de fuseaux horaires sont à prendre en compte impérativement quand on veut travailler depuis le monde entier. La première chose à faire est d’indiquer clairement à vos collaborateurs les plages horaires durant lesquelles vous serez disponible. Pour les appels, Ambroise Debret, nomade confirmé, propose de privilégier des applications de messagerie qui proposent l’envoi de notes vocales. Vous pourrez ainsi vous parler de vive voix sans avoir à être disponible au même moment. Enfin, n’oubliez pas de renseigner sur vos différents outils les fuseaux horaires qui vous intéressent.

Les soucis techniques

En fonction de l’endroit ou vous allez travailler, il est possible que vous rencontriez des petits soucis d’ordre technique. Pas de panique ! Votre capacité d’adaptation vous permettra de trouver des solutions au cas par cas, mais on peut déjà vous donner quelques conseils utiles. Premièrement, faites des sauvegardes régulières de tous vos fichiers, sur votre ordinateur, mais aussi sur un disque dur externe et sur le cloud. Deuxièmement, prévoyez plusieurs outils de travail, un ou deux ordinateurs, une tablette et votre téléphone. Enfin, ne misez pas tous sur le Wifi pour avoir un accès Internet, procurez vous une carte sim avec un réseau internet le plus vite possible.

Ecoutez vous !

Si vous avez décidé de devenir un “digital nomad”, c’était pour changer de vie et pouvoir faire ce que vous aimiez avec une liberté totale. Ce beau projet ne devrait pas être entaché par des événements mineurs. Par exemple, évitez les lumbagos en privilégiant les espaces de co-working ou les terrasses de cafés à un hamac sur la plage. Assurez-vous aussi de vous occuper des obligations administratives tant dans vos pays de transit que dans votre pays d’origine. Pour finir, ne résistez pas trop à l’envie de faire une pause ou de rentrer au pays pour voir vos amis ou votre famille. La solitude peut être source de stress ou d’angoisse sur le long terme. 

Vous pouvez réussir à adopter le mode de vie nomade digital ! Avec de la volonté et la détermination vous deviendrez un vrai “digital nomad”.

En attendant, pour tous ceux qui rêvent de travailler différemment tout en restant à Paris, on vous propose notre Top 9 des espaces de coworking. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici