questions-sur-la-comptabilité-faq

Votre cœur de métier n’est pas la comptabilité et pourtant, en tant que chef d’entreprise, vous vous posez des questions sur ce domaine d’activité afin de garder le contrôle sur votre gestion financière et votre tenue de la comptabilité. iPaidThat a mené l’enquête et a recensé sous forme de FAQ (Foire Aux Questions) les questions les plus couramment posées en comptabilité par les personnes non-initiées au métier de comptable.

1.    Comment externaliser sa comptabilité ?

La compatibilité et la finance sont des fonctions de plus en plus externalisées. En faisant appel à un partenaire externe, comme un expert-comptable, pour gérer ces différents aspects de votre société, tels que le facturation ou la gestion de trésorerie, vous vous libérez du temps pour mieux penser votre stratégie de développement, et vous vous assurez que les choses soient faites dans les règles de l’art. Voici quelques conseils pour bien externaliser sa comptabilité :

  • Faites au préalable une analyse des processus utilisés dans votre entreprise,
  • Déterminez les tâches à déléguer à un cabinet d’expertise comptable ou à conserver en interne,
  • Faites une analyse du coût et des gains envisagés,
  • Rédigez un contrat de mission précis.

2.    Peut-on faire son bilan comptable soi-même ?

Le Code de commerce n’oblige pas la délégation de la tenue comptable. Il est donc tout à fait possible que vous gériez vous-même cet aspect de votre entreprise. Cependant, il convient de noter que toute erreur et tout retard dans la réalisation du bilan entraîne des pénalités et des amendes. Notez également que sans l’attestation des comptes par un expert-comptable, les contrôles fiscaux réalisés par l’administration des impôts peuvent être plus fréquents et pointilleux.

3.    Comment faire un bilan comptable sans louper d’étape ?

En comptabilité et gestion, l’établissement d’un bilan d’entreprise intervient avant la clôture des comptes. Voici les différentes étapes comptables à réaliser :

  • Séparez les exercices comptables (charges et produits à recevoir ou constatées d’avance),
  • Constatez les provisions,
  • Réalisez un inventaire des stocks, des en-cours et des immobilisations,
  • Calculez vos amortissements,
  • Comptabilisez toutes les opérations,
  • Révisez vos comptes (vérification des soldes et des opérations saisies, rapprochement bancaire),
  • Valorisez vos opérations comptables (achats, ventes, emprunts, amortissements, stocks, provisions, déclarations de TVA, paie).

4.    Comment choisir son logiciel comptable ?

Si vous décidez de gérer votre comptabilité générale seul(e), vous aurez besoin de vous équiper d’un bon logiciel de comptabilité. Voici une démarche simple pour vous aider à choisir :

  • Listez toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin,
  • Retenez les logiciels qui répondent à ces critères,
  • Testez les logiciels retenus et choisissez celui qui vous convient (de préférence une solution proposée par un éditeur reconnu),
  • Assurez-vous que le logiciel choisi permette bien d’éditer les livres comptables obligatoires et de générer le fichier informatique des écritures comptables.

5.    Qu’est-ce que la comptabilité analytique ?

La comptabilité analytique n’est pas obligatoire et est une discipline d’exploitation interne aux entreprises. Elle permet de procéder au calcul de différents coûts et de localiser les zones de performance (postes, produits, atelier…) de la société. Essentiellement tenue par les moyennes et grandes entreprises, la comptabilité analytique est un véritable outil de pilotage stratégique.

6.    Quels documents comptables dois-je tenir pour mon entreprise ?

Le Code du commerce oblige les entreprises à tenir une comptabilité, mais les documents à produire pour celle-ci dépendent de la forme juridique de la société. Au minimum, les pièces concernées par la gestion comptable sont les suivantes :

  • Un journal de caisse 
  • Un journal d’achats 
  • Un journal de ventes
  • Un journal de banque
  • Un journal des opérations diverses
  • Un grand livre
  • Un compte de résultat
  • Un bilan
  • Une annexe

7.    Comment faire une facture avec autoliquidation de TVA ?

Le processus d’autoliquidation de la TVA s’applique lors de l’achat ou de la vente de produits ou services entre les pays de l’Union Européenne. Normalement, la plupart des biens ou services sont facturés TTC par le vendeur. L’autoliquidation consiste à faire l’inverse : le vendeur facture HT et l’acheteur doit en reverser la TVA à l’administration fiscale dont il dépend.

La facture doit comporter, en plus des mentions habituelles, ce que l’on appelle un numéro de TVA intracommunautaire, ainsi que la mention « exonération de TVA, article 262 ter, I du Code général des impôts et autoliquidation pour les livraisons de biens ».

En savoir plus sur la facture professionnelle : Comment créer une facture ?

8.    Comment s’organiser pour faire sa comptabilité ?

En 2019, tout le monde peut assez facilement créer sa propre entreprise et en tirer des revenus. Néanmoins, tout le monde ne s’improvise pas du jour au lendemain comptable. Pour répondre aux obligations fiscales, légales et sociales que vous impose la loi française, votre comptabilité doit être tenue avec la plus grande minutie. Voici nos conseils de base :

  • Rassemblez tout au même endroit 
  • Choisissez le bon plan comptable 
  • Collectez, numérotez, classez et archivez toutes les pièces comptables méthodologiquement 
  • Utilisez des outils fiables 
  • Soyez régulier et proactif
  • Établissez un calendrier des échanges comptables, fiscaux, sociaux et juridiques importants 
  • Ne mélangez pas le privé et le professionnel

Cette liste non-exhaustive ne demande qu’à être alimentée ! Nos équipes vous aident chaque jour à y voir plus clair, alors n’hésitez pas à nous mettre en commentaire les questions que vous vous posez encore. Vous vous interrogez également sur la fiscalité de votre entreprise ? Nous répondons à vos questions dans notre second article dédié à la fiscalité.


Article précédentQuestions majeures sur la fiscalité | FAQ
Article suivantLe « feel food » management une solution managériale à exploiter
Antoine Moulard
Après avoir obtenu mon Master 2 en Marketing Digital, J'ai pu avoir une première expérience dans une entreprise angevine spécialisée dans la création de sites ainsi que dans le référencement naturel, payant et les réseaux sociaux. J'ai quitté la ville d'Angers pour travailler à Paris et je suis désormais Traffic Manager chez iPaidThat. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail : amoulard@ipaidthat.io | 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici