fbpx

Comment calculer la valeur ajoutée ?

Accueil Comptabilité Comment calculer la valeur ajoutée ?

Comment calculer la valeur ajoutée ?

La valeur ajoutée (VA) est un indice financier permettant d’analyser la performance d’une entreprise. Nous allons découvrir ensemble à quoi elle sert et comment la calculer ? 

Image modifiée issue de : storyset.com

Un instrument indispensable de mesure

La valeur ajoutée d’une entreprise est comprise comme un Solde Intermédiaire de Gestion (SIG). C’est-à-dire qu’elle est un solde qui permet d’analyser le résultat d’une entreprise en se scindant en plusieurs indicateurs. Le SIG image une information cruciale sur l’activité de l’entreprise. En comptabilité, la valeur ajoutée est donc la valeur finale de la production d’un produit/service défaite de toute consommation de production intermédiaire. 

La valeur ajoutée est sur le plan financier, la richesse brute générée par l’entreprise.

Par exemple, dans le cas d’un magasin, pour préparer le  produit/service final : l’enseigne va utiliser de nombreuses matières premières (ressources de production) ; mais vous remarquerez que le prix final payé par le client pour ce  produit/service, sera supérieur à celui des ingrédients exploités. 

C’est là tout le processus de la valeur ajoutée. En effet, en transformant chacun des éléments pour fabriquer son  produit/service, le marchand crée de la valeur, dite “ ajoutée ”. 

En résumé, la valeur ajoutée est l’expression financière de la différence entre le prix d’un  produit/service et celui des ressources employées pour le créer.

La valeur ajoutée en détail

La valeur ajoutée prend en compte :

✅Les ressources consommées → soit les charges externes (frais de télécommunication, frais d’envois postaux, loyers, etc.)

Mais ne prend pas en compte :

❌ Les frais de personnel

❌ L’amortissement des moyens de production

Dans la plupart des cas, le calcul de la valeur ajoutée se fait hors taxes (brute). La valeur ajoutée peut apparaître dans les comptes annuels, comme le compte de résultat, elle reste l’un des indicateurs de suivi phare des entreprises ! La valeur ajoutée est le résultat de la différence entre le chiffre d’affaires d’entreprise et le coût de production, de l’écart entre la production du produit/service, sa finition et sa valeur finale.

Connaître la valeur ajoutée de son produit/service est un avantage indiscutable face aux potentiels investisseurs dans votre argumentaire de vente, mais pas que ; c’est aussi une plus-value face à la concurrence ! L’entreprise peut aussi se servir de cette étude de la valeur ajoutée de son produit/service pour détenir la capacité d’accroître plus facilement cette valeur.

Ses avantages

Comme précédemment dit, la valeur ajoutée est un outil qui permet d’analyser la santé financière et la performance d’une entreprise. Il s’agit d’une matérialisation chiffrée de sa faculté à créer de la richesse (bénéfice). 

Grâce à elle, l’entrepreneur peut améliorer sa gestion d’entreprise, la rendre plus efficace et plus rentable :

  • Identifier les points de faiblesse de l’entreprise
  • Améliorer son modèle économique (mieux répartir les bénéfices, changer totalement de modèle économique, etc.)
  • Réduire les coûts de production 
  • Créer plus de valeur ajoutée en innovant son produit/service (identifier de nouveaux besoins et développer son produit/service, identifier un nouveau marché, etc.)
  • Intervenir sur le démarquage concurrentiel (une fois en connaissance de cette valeur ajoutée, en parler massivement et la mettre en valeur, etc.)

Ses autres domaines de prédilection

  1. La répartition des bénéfices → C’est aussi sur ce point que la connaissance de la valeur ajoutée a son importance. En effet, après son calcul, la valeur ajoutée est répartie entre les différents appuis de l’entreprise ; ceux qui ont assuré la santé de celle-ci : notamment à travers la rémunération des salariés, des investisseurs (associés, actionnaires, etc.), des organismes financiers et des structures administratives. Généralement, l’excédent final lui, soutient l’enrichissement de l’entreprise
  2.  L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) → La valeur ajoutée est un indicateur de base dans le calcul de l’excédent brut d’exploitation d’une entreprise ; soit le cashflow tiré de l’exploitation de celle-ci
  3. La valeur ajoutée peut aussi être utilisée pour calculer d’autres ratios financiers tels que le taux de valeur ajoutée, le taux de productivité du travail ou Contribution sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE calculée par l’Administration)
  4. L’observation de son positionnement → stratégiquement cette fois, la valeur ajoutée peut servir à l’évaluation de l’importance de l’entreprise par rapport aux concurrents présents sur le marché

Comment calculer la valeur ajoutée ?

La valeur ajoutée est définie selon divers éléments du compte de résultat de l’entreprise, mais aussi sur une période spécifique : 

  • Le chiffre d’affaires de l’entreprise 
  • Ses consommations intermédiaires (les ressources consommées pour constituer le produit/service)
  • Les amortissements

Ce qu’il faut retenir, c’est que la valeur ajoutée peut se calculer à partir de deux opérations :

Sur le plan comptable, elle s’obtient de la sorte 

En partant de la marge commerciale :

Marge commerciale 
+ Production de l’exercice – Consommations de l’exercice en provenance de tiers

De façon plus complète, il s’agit du calcul suivant : 

Marge commerciale 
+ Production de l’exercice – Achats d’approvisionnements – Frais accessoires d’achat d’approvisionnements
+ Rabais, remises et ristournes sur les achats d’approvisionnements – Autres charges externes

Avec le résultat net de l’entreprise :

Résultat net 
+ Charges exceptionnelles – Produits exceptionnels
+ charges financières – Produits financiers 
+ Autres charges – Autres produits
+ Charges de personnel + Impôts, taxes et versements assimilés
+ Dotations aux amortissements et aux provisions – Reprises sur amortissements et provisions 
+ Impôt sur les bénéfices

L’interprétation de la valeur ajoutée

Après le calcul, vient forcément l’interprétation du résultat. C’est ce qui, tout au long de votre parcours d’entrepreneur, va déterminer vos actions et vous donner des pistes d’optimisation de votre développement.

Si le résultat est faible, cela peut signifier une faiblesse des prix de vente (ils sont trop bas !) ou des coûts de production trop élevés (matières premières excessivement chères, circuit de production trop long et coûteux, etc.). 

Le risque d’un résultat positif ou négatif de la valeur ajoutée est conséquent ! Lorsque la valeur ajoutée est faible, l’entreprise en est souvent directement impactée dans son activité (manque d’activité, marge faible et peu rentable, taux de dépense important et à perte). 

Pour faire simple, la valeur ajoutée est un marqueur qui témoigne de la santé financière de l’entreprise. Si son résultat est faible, la santé de l’entreprise est mauvaise et doit rapidement être améliorée (avec un recadrage de la politique tarifaire ou tout autre action de redressement de l’entreprise).

En revanche, si la valeur ajoutée de l’entreprise affiche un résultat positif (élevé) : c’est un très bon signe de santé financière. Cela montre que le cycle de production est créateur de richesse, le but premier de cette valeur. L’entreprise a alors plus d’aisance pour couvrir ses dépenses (BFR, salaire, impôts et autres dettes financières) et évite les difficultés financières.

La valeur ajoutée est un mot qui revient souvent chez iPaidThat. Nous avons choisi de faire de la comptabilité une valeur ajoutée pour chaque entrepreneur. Avec le gain en temps et de ressources de gestion, nous offrons à chaque TPE-PME, la possibilité de piloter son entreprise entièrement avec l’IA.

Découvrez notre suite tout-en-un dédiée à votre gestion d’entreprise

Anouchka Ngb
Je m'occupe du contenu rédactionnel chez iPaidThat : magazine en ligne, presse, etc. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail : anouchka@ipaidthat.io. 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager

💻 Découvrez dès maintenant iPaidThat pour automatiser votre comptabilité !
This is default text for notification bar