dimanche, mai 31, 2020

Comment bien vendre à distance en temps de crise ?

Accueil Entrepreneur Comment bien vendre à distance en temps de crise ?

Comment bien vendre à distance en temps de crise ?

La période de crise sanitaire, que vous vivez depuis quelques semaines, a rendu la pratique de votre activité traditionnelle plus compliquée que jamais. Pour la poursuivre et maintenir un minimum de chiffre d’affaires pour payer vos charges et salariés, vous aimeriez vendre à distance.

Mais comment créer ou maintenir une activité commerciale à distance, en tant que vendeur, dans un tel chaos ?

Cet article a pour but de vous guider dans un ensemble de pratiques et processus pour réaliser des ventes à distance.

Les processus pour vendre à distance en temps de crise

Alors que le coronavirus paralyse l’ensemble du pays et de ses commerces pour encore quelques jours, il faut continuer à maintenir le cap et la pérennité des entreprises françaises. Alors que certains commerces sont autorisés à ouvrir leurs portes, d’autres doivent trouver des solutions pour continuer à générer des rentrées d’argent, via la vente de biens et services à distance par exemple.

Pour les commerces qui n’ont pas la possibilité d’ouvrir leurs offices, il est tout à fait possible de vendre à distance et de faire livrer des produits. À l’aide de moyens simples comme le service de drive, la livraison à domicile, ou encore la vente par téléphone ou e-mail, vous pourriez continuer à développer votre activité. Plusieurs cas de figures sont alors possibles.

Généralement, vous ne faites pas de vente à distance, mais vous possédez un site internet ? Faites donc rédiger, par vos services de marketing, une page de vente mentionnant que vous continuez votre activité, et que vous pouvez, si vos clients le souhaitent, réaliser des ventes à distance.

Si vous vendez des prestations de conseil, vous pourriez proposer des consultations par visioconférence ou téléphone. Vous vendez de la marchandise ? Rédigez une liste de l’ensemble de vos produits, et proposez-la à vos clients. Ceux-ci pourront alors choisir leur marchandise via votre site internet, et ensuite passer commande soit par e-mail, soit par téléphone. Vos salariés (sur le principe du volontariat) pourront alors réaliser des livraisons à domicile.

Découvrez la solution iPaidThat pour simplifier et automatiser votre comptabilité !

Choisir les bons outils

Vous n’avez pas encore de site internet, mais vous possédez un CRM ou un fichier client bien fourni, qui reprend l’ensemble des coordonnées de vos clients et prospects ? Installez sans plus attendre une relation commerciale à distance ! Vous pourriez par exemple, les appeler, leur envoyer un mail, ou les contacter via LinkedIn pour fixer des entretiens en visioconférence ou après le déconfinement.

Pour cela, équipez-vous de bons outils tels que Zoom ou Skype, et préparez une présentation de vos services à leur diffuser. Pour vos commerciaux, cela ne changera pas grand-chose, le processus de prise de rendez-vous ou de vente à distance sera toujours le même : prise de contact, phase de découverte, argumentaire de vente, phase de conclusion.

N’oubliez pas également de mettre à jour vos informations et coordonnées sur les réseaux sociaux, afin que vos clients puissent continuer à vous contacter pendant la crise.

Grâce à l’ensemble de ces actions, vous resterez en lien étroit avec vos clients et vous pourriez même en acquérir de nouveaux.

Les précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison à domicile

Après avoir étudié le problème sous tous les angles, vous avez bel et bien la possibilité de vendre à distance. Il s’agit là d’une très bonne nouvelle pour votre société ! Cependant, vous devrez être très vigilant(e) concernant les consignes et règles de sécurité. Car même si la livraison de colis est autorisée, pour éviter toute propagation du virus et protéger les citoyens, la manipulation des colis doit avoir lieu avec la plus grande précaution.

Les bonnes pratiques

  • Les livraisons doivent en priorité avoir lieu dans les boîtes aux lettres des destinataires. Pour ce faire, vous devrez tenter au maximum d’optimiser la taille de vos colis, afin de faciliter au maximum ce type de livraison.
  • Si vos colis ne peuvent pas entrer dans les boîtes aux lettres normalisées, votre salarié ou livreur (si vous passez par un service tiers) devra prévenir le client de son arrivée. Le colis sera alors déposé devant la porte et le livreur devra respecter la distance minimale de sécurité de 1 mètre.
  • De plus, les gestes barrières devront systématiquement être rappelés à l’ensemble de votre personnel, livreurs, et clients. Pour rappel, il s’agit de préciser de bien se laver les mains après la réception du colis et d’attendre quelques heures avant son ouverture.

Dans ce sens, et afin de venir en aide aux TPE/PME, de nombreuses plateformes de commerce en ligne, de livraison ou encore de solutions de paiement, proposent, pendant la crise du Coronavirus, des tarifs préférentiels (elles offrent un bon compromis) et un accompagnement personnalisé.

Vous souhaitez continuer ou commencer à vendre à distance pendant la crise ? Votre communication devra donc être réfléchie, posée, claire et fraîche. Comme pour toute bonne relation commerciale, la transparence est de mise !

Raphael Alapini
Raphael Alapini
J'ai toujours aimé manier la langue française. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire et une licence de Lettres Modernes et Communication en Sorbonne, j'ai intégré un master Marketing et "Brand Content" dans une école de publicité. Depuis septembre, je mets à profit mes compétences littéraires en qualité de Content manager en alternance chez iPaidThat. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail : raphael@ipaidthat.io. 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager