fbpx
lundi, août 10, 2020

Manager une entreprise traditionnelle comme un startuper

Accueil Entrepreneur Manager une entreprise traditionnelle comme un startuper

Manager une entreprise traditionnelle comme un startuper

A l’inverse des entreprises traditionnelles, les jeunes pousses affichent sans complexes un management horizontal et sympathique, où hiérarchie ne fait pas bon ménage avec esprit entrepreneurial. Alors oui, le management « à la française » a longtemps été apprécié par les dirigeants. Mais désormais, il est temps de sortir de votre zone de confort pour insuffler une motivation et un dynamisme nouveaux au sein de votre entreprise. Et si on copiait tout simplement les pratiques organisationnelles des startupers ? Aujourd’hui, on parle de management agile, de transformation numérique, de culture entrepreneuriale … Bref, on casse la routine !OU

Bye bye le management « à la française » …

Les entrepreneurs actuels n’ont probablement jamais entendu parler de ce terme. Autrefois considéré comme productif, le management « à la française » avait été mis en place dans l’optique de discipliner la force de travail au sein des entreprises. Mais aujourd’hui, les managers d’entreprises traditionnelles endurent une réputation stricte et bien trop académique. La transmission de l’information manque de fluidité et le sentiment de hiérarchie est fortement enraciné dans l’organisation. Il existe alors un clivage entre les responsables et le reste des employés, pesant considérablement sur l’atmosphère générale de travail.

Aujourd’hui, il n’est plus du tout apprécié par les nouveaux dirigeants, à l’image des startupers qui semblent rejeter ce modèle archaïque et revendiquer tout son contraire.

D’après Bénédicte Ravache, secrétaire générale de l’Association nationale des Directeurs de Ressources Humaines, « Le management des hommes est un art qui ne s’apprend pas exclusivement à l’école ». Certains possèdent un leadership que d’autres n’ont pas. Mais n’y voyez pas là un blocage. Entre entreprises traditionnelles et startups, les bases du management restent les mêmes. Seulement quelques pratiques diffèrent et restent évidemment adaptables à toutes les organisations. Parce que tout bon manager doit se remettre en question, il est bon de vous familiariser et de vous adapter aux dispositions actuelles pour délaisser les vieux usages !

… Hello au management startup !

En réalité, le management pratiqué par les startups puise son origine dans une insuffisance de ressources financières. Les startups sont pour la grande majorité incapables d’offrir une rémunération égale à celle proposée par les plus grosses sociétés. Faute de moyens, elles ont su trouver des solutions alternatives, en proposant un nouveau style de management, profondément axé sur le bien-être des employés.

Le cabinet Robert Half, a réalisé une enquête portant sur plus de mille employés français, avec pour objectif d’identifier les principales motivations à l’embauche. Les résultats de cette étude énoncent la conclusion suivante : « les talents sont plus attirés et retenus par la richesse du poste que par la rémunération. » Bref, l’employé de 2020 s’intéresse à son épanouissement professionnel, avant de s’intéresser à son salaire. 

Manager une entreprise traditionnelle en mode startup, c’est se recentrer sur le bien-être de vos employés, en leur apportant de nouvelles valeurs, en leur laissant davantage de liberté d’expression et un plus vaste champ d’action. Désormais, il faut changer vos habitudes managériales et passer à une hiérarchie horizontale.

Etape 1 : Formez l’ensemble de vos managers

Bien que le dirigeant d’entreprise soit sur la ligne de mire des critiques managériales, il n’est pas le seul à devoir s’intéresser et changer ses pratiques. Dans une entreprise traditionnelle où la hiérarchie est souvent marquée, il est important que tous les managers de l’entreprise soient proactifs à de tels changements.

Etape 2 : Se recentrer sur le bonheur de vos employés

Aujourd’hui, la mondialisation et l’augmentation des mobilités, a permis au marché du travail de s’affranchir de certaines barrières. Les entreprises accueillent de plus en plus de travailleurs étrangers, apportant avec eux de nouvelles cultures, une nouvelle vision de l’entreprise et de nouveaux modèles de management.

A l’image du management Google ou Facebook, l’internationalisation a permis de véhiculer des méthodes de management nouvelles à travers le temps et l’espace.

Dans la mesure du possible, essayez de favoriser l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Dans les entreprises traditionnelles, nous avons souvent tendance à percevoir un employé comme une ressource et nous ne prenons pas le temps de nous intéresser à sa personnalité en dehors du travail. Essayez donc de lâcher du lest pour qu’ils puissent concilier vie de famille et vie de travail. Ils vous en remercieront !  

Etape 3 : Instaurer un management digitalisé

L’arrivée du digital et des outils numériques a largement participé à l’essor d’un nouveau type de management en France. Véritable bouleversement organisationnel, il a néanmoins apporté quelques aspects négatifs aux entreprises traditionnelles. Les employés se sont rapidement retrouvés toute la journée derrière leurs écrans, bloquant ainsi la communication et les échanges.

A l’inverse des entreprises traditionnelles, les startups (où la moyenne d’âge ne dépasse généralement pas les trente ans) ont su contourner ce désagrément par une ambiance plus conviviale. Chaque occasion est bonne pour créer des liens entre collègues de travail : projets communs, hiérarchie horizontale, emploi du temps flexible, …

bannière-bleu-blog

Etape 4 : Repenser vos espaces de travail

Que ce soit au sein d’une startup ou d’une entreprise traditionnelle, il est toujours plus facile de manager ses employés au sein d’un environnement de travail agréable et dynamique.

Voici trois étapes clés pour transformer à votre tour, vos espaces de travail :

–   Délimiter votre champ d’action : toutes les entreprises ne sont pas enclines à de tels changements organisationnels. Par exemple, si votre activité est réglementée par des droits de confidentialité, vous ne pourrez pas transformer vos bureaux fermés en espace de coworking. En revanche, rien ne vous empêche d’aménager quelques espaces de travail communs, tout en conservant des salles individuelles.

–   Vérifiez que vos changements correspondent à l’éthique de votre entreprise. Il convient également de répondre au besoin de vos employés. En fonction de leur poste au sein de l’entreprise, de leur âge ou de leurs habitudes de travail, tous vos employés n’apprécieront pas forcément le changement. Dans la mesure du possible, soyez donc progressifs et astucieux, afin de combler les besoins de chacun.

–   Inspirez-vous de ce que les autres entreprises font !

Etape 5 : Et si on s’inspirait de Michel et Augustin ?

Michel et Augustin, entreprise française de produits alimentaires créée en 2004, compte aujourd’hui une centaine d’employés. Au-delà de ces célèbres biscuits, l’entreprise a surtout réussi à se démarquer par un management « cool » et « fun », aligné sur celui des startups. Le siège social, baptisé « La Bananeraie », abrite les « trublions » (les employés) et leur processus de recrutement s’apparente plutôt à une rencontre, afin de déterminer s’ils « feront un bout de chemin ensemble ». Sous les atours séduisants de ces processus décalés, Michel et Augustin dévoile en réalité un nouveau mode de management puissant, basé tout comme les startups, sur le bien-être des employés.

L’idée ? Effacer progressivement la frontière vie professionnelle / vie personnelle, en instaurant un climat « comme à la maison » pour tous ses employés. L’entreprise compte ainsi tirer toujours plus profit de ses employés. Et ça marche.

Julie Sanchez
Julie Sanchez
Rédactrice chez iPaidThat. Vous pouvez me contacter via cette adresse mail : julie@ipaidthat.io | 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager