fbpx

Problèmes de trésorerie : comment faire ?

Accueil Trésorerie Problèmes de trésorerie : comment faire ?

Problèmes de trésorerie : comment faire ?

Image modifiée issue de : storyset.com

La trésorerie est un chaînon comptable indiquant les ressources financières dont l’entreprise dispose pour fonctionner. Réputée pour être la hantise des entrepreneurs, elle détermine souvent le potentiel de viabilité et de développement de l’entreprise. Gérer son flux de trésorerie n’est pas une tâche aisée et devient parfois un véritable problème. 

Le roulement de trésorerie

On associe généralement à la trésorerie une notion de roulement. Cela s’image comme une roue composée d’évènements comptables, agissant en conséquences prospectives sur les fonds de l’entreprise (par rapport à son activité passé) : le circuit du fonds de roulement (FR).

Autrement dit, pour que tout roule dans votre procédé d’actions financières, vous devrez constamment penser à maintenir, pour n’importe quelle situation, la sécurité financière pour l’entreprise : le besoin en fonds de roulement (BFR).

L’importance du solde de trésorerie

Le flux de trésorerie d’une entreprise balance immanquablement entre la somme des entrées (ventes, subventions, etc.) et sorties (fournisseurs, redevances, etc.). Ce tout constitue le solde mouvant de la trésorerie. 

Ainsi,  sur ces fondements, vous devenez :

  • Créditeur, si le solde de l’entreprise est positif et les entrées de fonds dépassent les sorties.
  • Débiteur, si le solde de l’entreprise est négatif et les bénéfices perçus ne suffisent pas à dépasser l’ensemble des fonds sortants. 

Pour un entrepreneur, l’importance d’un solde de trésorerie positif est cruciale. La capacité de gestion de sa trésorerie va, à mesure, déterminer des difficultés de finances amoindries ou conséquentes. 

Il faut s’assurer qu’un solde négatif soit simplement passager. Pour cette exigence, Tréso by iPaidThat est un outil qui vous permet d’avoir l’esprit tranquille grâce à la gestion digitalisée de votre flux de trésorerie.

Commencer une trésorerie simple

Les deux principales causes d’une trésorerie négative

Il s’agit principalement de :

  • L’accident conjoncturel
    • Pouvant correspondre à une faible demande par rapport à l’offre du produit ou service. 
    • Une crise économique survenue sur le marché sectoriel.
    • La tentative de fraude.
💡 Selon une étude de Euler Hermès, avec l’essor du télétravail et du commerce en ligne depuis la crise sanitaire :

En 2021, 2 entreprises sur 3 ont été victime d’une tentative de fraude.

33% des victimes ayant subi un préjudice supérieur à 10K €, 14% à 100K €.
  • La mauvaise gestion
    • Due à une incapacité de gestion temporaire ou continue, donnant lieu à des déficits budgétaires.
💡 On a généralement affaire à ces types de dangers : Accumulation d’agios, amendes fiscales d’erreurs comptables et toutes autres redevances s’accumulant en défaveur.

La surcharge de commandes après une opération de communication à succès (et oui, même le succès peut avoir son lot de surprise !).

Le risque client ou la possibilité pour l’entrepreneur de ne pas être payé du tout ou après un long délai (pouvant dépasser la limite légale de 45 jours entre professionnels).

L’historique des TPE-PME depuis 2020

Si les dispositifs de soutien aux entreprises ont atténués le choc économique lié à la crise sanitaire, leur retrait progressif aurait pu prédire le pire, la défaillance massive d’entreprises. 

Selon l’INSEE, c’est le fait que “ l’entreprise n’est plus en mesure de faire face à son passif exigible avec son actif disponible ”. En clair, la trésorerie ne suffit plus à payer les dettes jusqu’à atteindre le seuil critique de cessation des paiements.

Pourtant, l’effet inverse s’est produit. En août 2021, le nombre de défaillances d’entreprises en France a reculé de 26,3 % par rapport à août 2020.

Cette baisse du nombre de défaillances concerne l’ensemble des secteurs d’activité, mais n’implique pas le nombre d’entreprises en difficulté !

Les solutions

Détenir les fonds nécessaires au fonctionnement de l’entreprise, oblige le chef d’entreprise à utiliser son temps pour s’assurer de la rentabilité de son affaire.

Une entreprise n’est pas forcément fructueuse par sa trésorerie à date, mais surtout par la gestion de celle-ci à terme.

Une trésorerie positive et bien gérer reste la meilleure précaution pour faire face aux besoins, sans faire appel à des moyens de financements d’urgence.

  • Pour les problèmes de trésorerie d’entreprises en général
    • L’escompte : une forme de crédit professionnel à court terme permettant d’obtenir le paiement immédiat d’un effet de commerce, avec l’accord préalable de la banque.
    • L’assurance-crédit : en amont et en prévention du risque d’impayé.
    • Le recouvrement bancaire : vous cédez l’effet d’un client à la banque qui vous avance son impayé et se charge du recouvrement à l’échéance.
    • L’augmentation du fonds de roulement : par crédit bancaire, levés de fonds, subventions ou autofinancement.
    • La diminution des charges pour réduire le besoin en fonds de roulement.
    • L’affacturage : l’établissement d’affacturage se charge de l’encaissement immédiat des créances clients (ex : revente de votre facture à un tiers) et vous délivre les paiements manquants. 
  • Pour les entreprises en grande difficulté financière
    • Les services d’aide : la CCSF, le CODEFI et le CIRI accompagnent les entreprises en grandes difficultés financières.
    • Les procédures judiciaires : la conciliation judiciaire, la sauvegarde, voire le redressement judiciaire, peuvent vous aider à établir un plan d’action et à maintenir votre activité, tout en apurant les dettes. Ces demandes sont laissées à l’appréciation du juge, qui peut les refuser.

Ces diverses solutions offrent la possibilité de mettre un terme aux problèmes de trésorerie et peuvent s’avérer nécessaires en cas de d’impasse.

Mais vous ne souhaitez certainement pas en arriver là ! Pour prévenir et pallier ce type d’inquiétude, nous avons élaboré un logiciel de gestion de trésorerie unique et intuitif. 

Anticiper pour mieux gérer avec Tréso by iPaidThat

Tréso vous permet de suivre facilement votre trésorerie et de manière automatisée. Grâce à la liaison avec vos comptes, vous pouvez simuler des scénarios et accéder à des rapports segmentés et précis de votre développement. 

bannière trésorerie
Anouchka Ngb
Rédactrice pour le magazine en ligne iPaidThat Le Mag

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager

💻 Découvrez dès maintenant iPaidThat pour automatiser votre comptabilité !
This is default text for notification bar