dimanche, juillet 5, 2020

Le cloud : nouveaux usages et enjeux

Accueil Comptabilité Le cloud : nouveaux usages et enjeux

Le cloud : nouveaux usages et enjeux

Apparu il y a moins de 10 ans, le stockage dans des centres de données, grâce au cloud computing, remplit aujourd’hui ses promesses techniques. Il invite désormais à aller beaucoup plus loin dans l’exploitation de ses possibilités.

Après les années mainframe (un serveur interne, des terminaux) et les années « micro-informatique » (à chacun ses périphériques et ses données). L’heure du cloud est venu à point nommé pour tirer parti des ressources presque illimitées des réseaux internet. Il permet d’exploiter la puissance de calcul et de stockage de serveurs distants depuis à peu près n’importe quel poste de travail fixe ou mobile.

En hébergeant, dans des espaces de stockage, les applications et les données, le cloud libère les cabinets et leurs responsables informatiques de nobreuses missions. Poids des mises à jour logicielles, maintenance des serveurs, conservation des données, entre autres. Selon le baromètre de la transformation numérique des cabinets, plus de 9 experts-comptables sur 10 voient le numérique comme un moyen d’améliorer leur productivité. Et 83 % d’entre eux considèrent que le numérique améliore la relation client ! L’Ordre des Experts-Comptables a d’ailleurs placé la digitalisation de la profession d’expert-comptable en tête de ses priorités.

L’innovation utile

Avant la mise en place et le développement des logiciels cloud, les dirigeants des cabinets d’expertise comptable devaient rester vigilant. En moyenne tous les 3 ans, il était nécessaire de changer le matériel informatique, remettre les logiciels à niveau et vérifier la solidité des systèmes de sécurité. Cela engendrait un coût important pour ces cabinets, et ne facilitait pas leur réactivité.

Les experts-comptables n’ont donc pas hésité longtemps avant de suivre la voie du cloud avec les logiciels en mode SaaS. Alliés à la dématérialisation des pièces et des procédures, les logiciels SaaS et les services cloud sont porteurs d’économie sur la production comptable, et d’amélioration de la valeur ajoutée des cabinets. Autre avantage : la facilité à conserver un lien permanent avec ses clients, même les plus petits.

le cloud usages

Des défis à relever

Cependant, pour faciliter son adoption, le cloud a dû répondre à une problématique que rencontrait un grand nombre d’experts-comptables : le débit du réseau internet. C’est pour cette raison que le cloud est considéré comme un espace d’innovation. Cette innovation a d’abord eu lieu dans des couches invisibles de l’utilisateur. Il a d’abord pallié les problèmes liés à son usage : la disponibilité des applicatifs et des données, la rapidité des mises à jour, l’hébergement et la sécurisation des données.

Les plateformes collaboratives et le cloud ont trouvé très vite leur clientèle auprès des experts-comptables, avec de bonnes raisons. En effet, une solution cloud avec une connexion pour les clients, a permis aux experts-comptables de se décharger partiellement de la saisie. Les experts-comptables peuvent ainsi proposer à leurs clients un des collaborateurs à la comptabilité et à la saisie d’écritures standard. Une partie des clients est intéressée par cette collaboration, car cela permet de leur engendrer des économies sur leurs honoraires. Du côté des experts-comptables, cela leur permet d’absorber davantage de missions. Les experts-comptables travaillent plus vite. Ainsi, ils peuvent prendre davantage de recul, faire des analyses et donner des conseils plus souvent et plus simplement que lors de la rencontre annuelle traditionnelle.

On l’aura compris, la première raison d’un passage au cloud est bien l’amélioration de la productivité du cabinet. Avec en corollaire la question : comment utiliser de manière plus efficace ce temps gagné ? 

Le passage au cloud s’avère donc bien souvent comme un mouvement d’abord défensif : défense des marges, défense commerciale, défense d’une profession. 

Découvrez la solution iPaidThat pour simplifier et automatiser votre comptabilité !

Une constante : les exigences de la sécurité

Le nouveau cloud est davantage offensif, parce qu’il est porteur de nouvelles opportunités pour vendre du conseil et de l’accompagnement, et bien plus encore. Le succès du développement du stockage cloud dans les cabinets va tenir dans l’exploitation de ces nouveaux services, notamment ceux qui ne sont possibles qu’en utilisant le cloud.

Dès aujourd’hui, les cabinets peuvent proposer à leurs clients de disposer des tableaux de bord dont ils ont besoin, accessibles 24/7, y compris depuis leur smartphone. Il s’agit d’un service additionnel automatisé mis à disposition dans la plupart du temps en marque blanche par l’éditeur. Cependant, le champ des possibles est bien plus large : l’usage de l’intelligence artificielle (AI) est un immense champ d’innovation. Analyse statistique sur de gros volumes de données et écoute des signaux faibles : l’analyse prédictive est par exemple aujourd’hui capable de prédire les démissions des collaborateurs ou de ceux des clients des cabinets d’expertise comptable !

Pour tous ces usages, la responsabilité et l’éthique des participants dans le respect des données personnelles est la clé.

Une constante : les exigences de la sécurité

Le seul inconvénient des usages du cloud :les éventuels problèmes de sécurité. En effet, il peut, par exemple, arriver de perdre un smartphone.

Pour lutter contre ces éventuelles failles de sécurité, les éditeurs de solutions cloud n’hésitent pas à élever le niveau de sécurité de leurs applications. Ainsi ils ont la certitude que les informations sensibles ne circulent pas.

Pour Thierry Karsenti, Directeur Général de Check Point, c’est bien la première caractéristique du cloud : il fait sortir les données et les applicatifs de l’univers physique de l’entreprise. Les enjeux n’en sont que plus élevés en matière de sécurité.  « Le cloud change tout, continue Thierry. Les experts en sécurité deviennent des architectes sécurité. » Les besoins en la matière sont coûteux en ressources, tant matérielles qu’expertes. Il n’y a pas ici de compromis possible entre performance et sécurité, mais cette dernière doit être agile, intelligente. Par exemple, assurer un niveau de sécurité adapté pour un job, ou pour une donnée. Dans le contexte du RGPD ,la question de la localisation des datas des clients n’est pas neutre.

Terrain d’action idéal de l’intelligence artificielle et de l’analyse prédictive, le cloud n’a pas fini de nous étonner. Toujours plus utile aux entreprises, et propre à générer de nouveaux services et de l’innovation, le développement dans les cabinets d’expertise-comptable du cloud est loin d’être terminé !

iPaidThat répond à toutes les exigences de sécurité et d’efficacité nécessaires à l’activité comptable via cloud. Essayez gratuitement l’outil et profitez de tous les avantages d’un logiciel cloud.

Raphael Alapini
Raphael Alapini
J'ai toujours aimé manier la langue française. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire et une licence de Lettres Modernes et Communication en Sorbonne, j'ai intégré un master Marketing et "Brand Content" dans une école de publicité. Depuis septembre, je mets à profit mes compétences littéraires en qualité de Content manager en alternance chez iPaidThat. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail : raphael@ipaidthat.io. 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager