fbpx

Journée internationale des droits des femmes: Portraits

Accueil Nos Actualités Journée internationale des droits des femmes: Portraits

Journée internationale des droits des femmes: Portraits

Le 8 mars prochain aura lieu l’édition 2020 de la journée internationale des droits des femmes. 43 ans après son officialisation par les Nations Unies, cette journée est plus importante que jamais. Le site ONU Femmes permet de prouver, chiffres à l’appui, que la place des femmes dans la société est encore trop faible. Ainsi, si quelques améliorations se sont faites ressentir ces dernières années, le tableau global n’en demeure pas moins consternant:

  • Moins de 7% de femmes CEO des 500 plus grandes entreprises mondiales
  • 10 femmes cheffes d’états dans le monde
  • Sur 900 lauréats du Prix Nobel, seulement 53 sont des femmes

Ces chiffres alarmants sont des indicateurs indéniables d’une situation qui devrait évoluer plus vite. De plus, les femmes sont trop souvent victimes de remarques méprisantes et sexistes qui ne devraient pas avoir leur place. « Génération égalité », le thème de la journée du 8 mars, insiste sur le fait qu’il est grand temps de s’unir pour mettre fin à ces inégalités. Chez iPaidThat, nous avons décidé de vous présenter les professionnelles sans qui nous ne pourrions pas avancer. Ces femmes talentueuses fournissent un travail de qualité à des postes clés. Venez les rencontrer tous les jours jusqu’au 8 mars sur le Mag IPaidThat.

Emma, responsable du service client

Emma iPaidThat
Emma est capable de résoudre tous les problèmes

Quel a été ton parcours ?

J’ai d’abord fait une licence dans le domaine de la gestion, du management et de la relation clientèle. Après l’obtention de ce diplôme, j’ai eu plusieurs boulots dans la restauration où je m’occupais du service et de la gestion de l’établissement. J’ai continué à développer mes compétences en étant manager dans un fast-food. Je devais souvent gérer de petits litiges avec les clients. Après mon départ de cette enseigne, j’ai eu la responsabilité de m’occuper du service client d’un réseau de pressing. Les litiges que je devais gérer étaient bien plus importants et ma capacité à être diplomate a été déterminante. Pour retrouver un rapport plus paisible avec le client, j’ai rejoint iPaidThat.

Pour résumer, je suis garante de la satisfaction du client. Ce qui est intéressant, c’est que ça ne s’arrête pas à régler d’éventuels problèmes. J’aide chaque client à prendre en main l’outil, notamment en m’assurant que les FAQ, webinars et tout autres types d’accompagnements sont bien en place. (Emma est surement celle qui connaît le mieux le produit de toute la boîte, Ndlr)

Quel constat fais-tu sur le respect des droits des femmes dans le monde professionnel ?

En restauration, où j’ai fait mes armes, le milieu est très masculin. En tant que femme, on doit souvent prouver sa valeur, montrer que l’on est capable et qu’on ne se plaint pas. Ce sont des choses qu’on demande beaucoup moins aux hommes. Il faut aussi savoir composer avec les remarques sexistes des collègues sur les femmes en général, et ce n’est jamais plaisant.

Dans la restauration rapide, il y plus d’hommes aux postes clés. Cela crée un contexte ou les femmes qui ont des responsabilités se sentent obligées d’être plus dures pour se faire accepter. L’ambiance générale n’était donc pas à la bienveillance.

Cela contraste beaucoup avec mon expérience dans la chaîne de pressing. Les enseignes appartenaient à deux hommes, mais ils avaient confié la gestion quotidienne de l’entreprise à ma collègue et moi-même, deux femmes. C’est dans ce contexte plus serein que j’ai pu trouver ma place et m’épanouir dans mon travail.

iPaidThat m’offre le même style de contexte, je ne ressens aucune différence de traitement entre hommes et femmes.

Tu penses que les choses vont s’arranger ?

Je suis une optimiste, donc oui j’y crois. Je pense que les femmes vont devoir s’imposer et continuer à se battre. Plus globalement, je sais que nous aspirons tous à une société plus égalitaire, tant les hommes que les femmes. Par exemple, l’allongement du congé paternité est une bonne chose. L’égalité devrait être l’affaire de tout le monde.

Demain, vous avez rendez-vous avec Rita, l’as du networking !

Raphael Alapini
Raphael Alapini
J'ai toujours aimé manier la langue française. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire et une licence de Lettres Modernes et Communication en Sorbonne, j'ai intégré un master Marketing et "Brand Content" dans une école de publicité. Depuis septembre, je mets à profit mes compétences littéraires en qualité de Content manager en alternance chez iPaidThat. Pour me contacter, vous pouvez utiliser cette adresse mail : raphael@ipaidthat.io. 01 86 65 19 43

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Partager

💻 Découvrez dès maintenant iPaidThat pour automatiser votre comptabilité !
This is default text for notification bar